» Italie » Venise » Venise 2024 : guide détaillé de la ville

Nous avons préparé un guide détaillé de Venise 2024 avec des réponses à toutes les questions les plus importantes – que voir, que faire, où se loger et comment se déplacer. À la fin du guide, vous trouverez les réponses aux questions les plus fréquemment posées : quand (et si) Venise coulera, la ville pue-t-elle et est-il nécessaire de louer une gondole ? Pour les hôtels à Venise, voir ce lien.

» LIRE AUSSIVenise en 1 jour : itinéraire

Où loger à Venise : Carte des quartiers

Venise est divisée en six quartiers. Découvrez chacun d’entre eux en détail et obtenez des conseils sur les endroits où aller et où séjourner à Venise en 2024. 

» LIRE AUSSIVenise : les meilleurs endroits pour séjourner dans un hôtel

San Marco

San Marco est le quartier central de Venise. C’est là que se trouvent les principales attractions, notamment la place Saint-Marc, le palais des Doges et la basilique Saint-Marc. Il y a beaucoup de magasins, de restaurants et d’hôtels dans le quartier, mais les touristes sont certainement surpeuplés. C’est un problème qui touche toute la ville, mais sur la place Saint-Marc, par une journée ensoleillée, il n’y a pas d’endroit où une pomme puisse tomber. Le quartier est très pratique car il se trouve à distance de marche de toutes les principales attractions touristiques.

Dans la région de San Marco, les hôtels sont les premiers à afficher complet. Réservez donc tôt si vous voyagez en haute saison. Voici un site qui propose les meilleures options d’hébergement dans le centre de Venise. 

San Marco : Choisissez un hôtel

Cannaregio

Ce quartier situé juste au nord de San Marco est connu pour ses canaux et ses rues tranquilles. C’est là que vivent les Vénitiens eux-mêmes et les étrangers installés depuis longtemps dans la ville. On y trouve plusieurs belles églises et synagogues, dont le Ghetto juif, la plus ancienne communauté juive d’Europe. Le quartier est bien situé, avec la proximité de la gare et une bonne sélection de bars et de cafés locaux.

Consultez les hôtels de Cannaregio en cliquant sur ce lien

Cannaregio : Choisissez un hôtel

Castello

Il s’agit du plus grand quartier, qui occupe la majeure partie de l’est de Venise. Si vous aimez la nature et l’art contemporain, vous voudrez y séjourner car c’est là que se trouvent les célèbres jardins de la Biennale. Le quartier abrite également plusieurs sites historiques : l’ancien chantier naval de Venise (appelé Arsenale) et l’église San Pietro di Castello.

C’est probablement le meilleur quartier en termes de rapport qualité-prix. De plus, il n’est pas loin de la Piazza San Marco, tout en étant calme et paisible.

Voir les hôtels de Castello sur ce site

Castello : Choisissez un hôtel

Dorsoduro

Situé sur la rive sud du Grand Canal, Dorsoduro est un quartier branché et animé qui abrite des galeries d’art, des musées et des universités. Parmi les attractions, citons la galerie Accademia, la collection Peggy Guggenheim et le musée d’art Ca’ Rezzonico, datant du XVIIIe siècle.

Dorsoduro regorge de boutiques branchées et de beaux canaux, mais son architecture est plutôt discrète. Cela s’explique par le fait qu’il s’agissait autrefois d’un quartier ouvrier. D’où, d’ailleurs, son nom : Dorsoduro se traduit de l’italien par « dos solide ».

Consultez les meilleurs hôtels de la région de Dorsoduro en cliquant sur ce lien

Dorsoduro : Choisissez un hôtel

Santa Croce

Ce quartier, situé sur la rive ouest du Grand Canal, est le plus petit de la ville. La plupart des habitants y vivent, mais on y trouve aussi quelques attractions : l’église de San Giacomo degli Orio et le musée d’histoire naturelle.

Consultez les meilleures offres d'hôtels à Santa Croce ici

Santa Croce : Choisissez un hôtel

San Polo

À l’ouest de San Marco, vous trouverez les meilleurs marchés et magasins de la ville. Il y a aussi le pont du Rialto, l’un des monuments les plus emblématiques de Venise, et les églises de San Polo et de la Scuola Grande di San Rocco. Il est agréable d’y vivre, intéressant de s’y promener et cela vaut la peine de venir ici si vous voulez acheter des souvenirs pour vous rappeler Venise.

Voir les hôtels de la région de San Polo ici

San Polo : Choisissez un hôtel

Où loger à Venise pour économiser de l’argent ?

Vous économiserez beaucoup en choisissant un hôtel sur le continent, près de la gare (cette zone s’appelle Mestre). Bien sûr, vous pouvez vous rendre aux sites touristiques en transport fluvial, mais ce n’est pas difficile si vous achetez une carte de bus et que vous connaissez les itinéraires.

Voici un lien vers tous les hôtels de la partie continentale de Venise.

Ou sur les îles, comme Burano (où l’on fabrique de la dentelle), Murano (célèbre verre de Murano) ou Lido (le centre des plages). Cliquez sur l’île souhaitée et un nouvel onglet s’ouvrira sur les hôtels sélectionnés.

Combien de jours dois-je passer à Venise ?

Nous vous conseillons de passer 3 jours à Venise. C’est le meilleur moment pour découvrir la ville, ses canaux, ses musées et ses sites touristiques. Vous aurez le temps de voir la ville à vol d’oiseau et depuis l’eau, d’apprendre les secrets de Venise et même de visiter certaines des îles environnantes, comme Burano et Murano.

» LIRE AUSSILes plus belles curiosités de Venise

Sur ce lien, vous trouverez des visites de villes avec un guide en chair et en os. Voir les circuits sur les îles ici.

Il est fortement déconseillé de venir à Venise pour une seule journée. Beaucoup de touristes arrivent le matin et repartent le soir, et la nuit, la ville est vide. Or, c’est la nuit que Venise est la plus belle ! Les touristes sont partis ou se sont couchés, et la ville est plus fraîche.

Il est donc préférable de consulter les hôtels de Venise sur ce lien et d’en trouver un à un prix abordable pour votre budget afin de passer au moins deux jours ici. Et cherchez une bonne visite nocturne de la ville.

Si vous ne pouvez pas rester plus d’une journée dans la ville, lisez d’abord cet article sur ce qu’il faut voir à Venise.

Aéroport Marco Polo : Comment se rendre au centre de Venise

Le meilleur choix pour l’arrivée est l’aéroport Marco Polo, où la ville n’est qu’à 12 kilomètres par voie d’eau. Si votre avion atterrit à Marco Polo, la première chose que vous verrez sera la lagune.

» LIRE AUSSIСomment se rendre à Venise depuis l’aéroport Marco Polo : tous les moyens

Sachez que Venise dispose également de l’aéroport de Treviso Canova, deuxième nom de Sant’Angelo. C’est là qu’arrivent les vols à bas prix, et il y a 25 kilomètres à parcourir pour se rendre à Venise.

L’aventure commence donc dès l’aéroport de Venise, lorsqu’il s’agit de savoir comment se rendre dans la ville. Le moyen le plus intéressant et peut-être le plus simple de se rendre au centre-ville est le bateau. Vous êtes immédiatement plongé dans l’atmosphère de la ville, où les rues sont remplacées par des canaux et les voitures par des bateaux manœuvrables.

Vous pouvez également commander venice+port?pap=52bda1f3db8f0″>un transfert depuis votre domicile, afin de ne pas avoir à vous en soucier. Vous pouvez aussi économiser de l’argent et prendre le vaporetto (lisez ici quels sont les différents types de transport fluvial à Venise).

Par ailleurs, Venise dispose d’une navette de nuit entre l’aéroport et la place Saint-Marc.

Comment se rendre de l’aéroport de Venise au centre ville en transports publics ?

Il existe deux itinéraires de navires au départ de l’aéroport Marco Polo : un bleu et un orange. Voir l’image ci-dessous pour leurs itinéraires.

Conseils :

  • Vérifiez l’horaire à l’avance sur ce site web, car il peut changer.
  • Si vous revenez de la ville à l’aéroport, sachez qu’il faut environ 10 à 15 minutes de marche entre le quai des bateaux et le terminal. Prévoyez ce temps pour ne pas manquer votre vol !
Venise

Prix des billets de l’aéroport Marco Polo à Venise

En 2024, un billet de vaporetto de l’aéroport à la ville coûte 15 euros pour un aller simple. L’aller-retour coûte 27 euros.

Si vous ne voulez pas faire la queue pour le bateau, ou si vous avez un hôtel loin des quais et que vous transportez une lourde valise (c’est un vrai défi de la porter sur les nombreux ponts), vous pouvez vous rendre à Venise en bateau-taxi. Vous trouverez les meilleures offres ici

Vous voulez économiser de l’argent ? Vous pouvez également prendre un bus de l’aéroport Marco Polo jusqu’à Venise (ou, plus précisément, jusqu’à Piazza Roma). Vous trouverez ici des billets de transfert de bus. Un billet pour 2024 coûte 10 euros. Cependant, vous devrez toujours prendre un bateau pour vous rendre sur la place Saint-Marc.

Gondoles et transports publics à Venise

Il n’y a pas de transport dans la ville elle-même, à l’exception des bateaux. Il y a des bus, des tramways et des taxis sur le continent, mais il n’y a pratiquement pas d’attractions touristiques. Il faut donc accepter que tout le monde ici flotte sur des bateaux – même la police, l’ambulance et le service des ordures. Les bus ? Vous l’avez deviné, ce sont aussi des bateaux.

Et si les résidents de Venise bénéficient de tarifs prioritaires, les transports publics sont assez chers pour les touristes. Mais monter à bord d’un bateau est probablement quelque chose que vous devez faire. Ne serait-ce que pour naviguer jusqu’à la célèbre île des souffleurs de verre de Murano.

Lisez donc comment économiser de l’argent sur les transports à Venise 2024 si vous prévoyez de vous déplacer beaucoup sur les canaux.

Carte de transport public de Venise

Sur ce lien, vous pouvez acheter une carte de transport public – les tramways fluviaux Vaporetto et les bus réguliers du continent.

Pourquoi acheter un abonnement ?

  • Tout d’abord, c’est pratique, car toutes les gares ne disposent pas de guichets, mais les tourniquets sont omniprésents.
  • Deuxièmement, c’est moins cher. Vous pouvez choisir un billet pour 24, 48 ou 72 heures, l’activer par téléphone et prendre le tramway autant de fois que vous le souhaitez.
  • Enfin, la carte est plus fiable qu’un paquet de billets ordinaires, car elle est électronique et ne peut être perdue qu’avec le téléphone.

Il permet de voyager à l’intérieur de Venise et autour des îles de Burano, Murano, Torcello et Lido. Il n’y a qu’un seul « mais » : ce billet ne comprend pas les transferts vers et depuis l’aéroport. Vous pouvez lire plus d’informations et acheter le pass sur ce lien.

Qu’en est-il des gondoles ?

Nous allons vous révéler un secret : si vous avez la chance d’être assis à l’avant ou à l’arrière du bateau, la balade peut remplacer une promenade en gondole.

Mais pas tout à fait. La gondole n’est pas un moyen de transport, mais un divertissement et une expérience unique que l’on ne peut vivre qu’à Venise. Il est presque impossible d’échapper à la tentation : des gondoliers en manteau rayé se tiennent à chaque tournant et des touristes souriants vous croisent de temps à autre. Non, cela vaut vraiment la peine de faire un tour de gondole puisque vous êtes à Venise !

En 2024, le prix d’une promenade en gondole privée commencera à 80 euros. Si vous dépensez moins d’argent, vous pouvez opter pour une promenade en gondole en groupe avec un autoguide

» LIRE AUSSIGondoles à Venise : comment circuler sur les canaux ?

Les choses à faire à Venise qui valent vraiment la peine

Louer une gondole

Faites une belle et longue promenade en bateau sur le Grand Canal. Ou le long des petits canaux latéraux. Venise est construite de manière à ce que les meilleures vues soient celles que l’on a depuis l’eau. Regardez le Grand Canal, chaque maison est un palais ! Toute la Renaissance est devant vous. Les palais sont plus chers les uns que les autres. Mais depuis la rive, on ne peut pas tout voir, seulement depuis l’eau.

Voir les meilleurs prix pour la marche sur ce lien.

Voir Venise à travers les yeux d’un habitant

C’est une chose de se promener dans la ville avec les circuits officiels et de voir les principaux sites. C’en est une autre de découvrir la Venise insolite, ses recoins cachés à l’abri des foules de touristes.

Voir la plus grande sélection de circuits non triviaux sur ce lien

Entrer dans la basilique Saint-Marc

Venise était autrefois un pont commercial entre l’Europe catholique et la Byzance orthodoxe, de sorte que la cathédrale présente des caractéristiques des deux cultures. Elle abrite également les reliques de l’apôtre saint Marc.

Achetez vos billets d’entrée sur ce site web, sinon vous devrez faire la queue pendant plusieurs heures au guichet.

Visite du Palais des Doges

Visitez l’ancienne résidence des souverains de Venise (le Doge) et découvrez l’histoire politique et culturelle de la ville. Du VIIe au XVIIIe siècle, Venise était une république et, il faut le dire, très riche. Il n’est donc pas étonnant que tout soit recouvert d’or dans le palais des Doges et que des peintures dignes du Titien soient accrochées aux murs.

Acheter un billet pour le Palais des Doges

Traverser le pont des Soupirs

Ne manquez pas de traverser le pont où les condamnés jetaient leurs derniers regards nostalgiques sur le canal à travers les barreaux. Et passer d’un palais magnifique à une horrible prison. En fin de compte, le palais lui-même vaut la peine d’être visité, même si vous n’êtes pas un grand amateur de musées.

Il est vrai que sans un billet acheté à l’avance, vous avez peu de chances d’arriver jusqu’ici (trop de trafic de touristes). Vous pouvez vous y rendre à la bonne date et à la bonne heure en achetant des billets sur ce lien.

Promenez-vous dans les rues étroites du Castello, de San Marco et de Dorsoduro

De nombreux endroits de l’île de Venise sont accessibles à pied. Dans les beaux quartiers intimes de San Marco, Castello et Dorsoduro, par exemple, vous pouvez passer une journée entière à faire du tourisme.

Se rendre sur les îles de Murano et Burano

Le verre de Murano est connu dans le monde entier depuis le Moyen Âge. À l’époque, il n’était accessible qu’aux personnes les plus riches, mais aujourd’hui, ici, même pour 1 euro, vous pouvez trouver un petit souvenir en verre.

L’île de Burano, outre la dentelle, est célèbre pour ses maisons colorées. Selon la légende, elles ont été peintes par les femmes de pêcheurs, afin qu’elles ne confondent pas leur maison avec celle d’un autre, en rentrant chez elles en état d’ébriété.

Vous pouvez vous rendre sur les îles en transport public (billets sur le lien), ou vous pouvez faire un tour (voir les offres sur ce site vérifié). Mais n’oubliez pas : Murano et Burano valent la peine de passer au moins une demi-journée sur les îles.

Dîner avec vue sur le lagon

Le soir, ne manquez pas de vous asseoir dans l’un des restaurants du front de mer. Vous trouverez ici des informations sur les endroits où l’on peut manger à Venise (tout est cher à Venise) et sur les restaurants qui sont savoureux et relativement bon marché.

Atteindre le pont du Rialto

Il s’agit du plus ancien pont sur le Grand Canal. Il est inclus dans tous les circuits touristiques de Venise. Achetez des souvenirs sur le pont et des produits locaux au marché voisin.

Se rendre à La Fenice

Assistez à un concert de musique classique ou à un opéra à La Fenice, l’un des opéras les plus célèbres d’Italie.

Et si vous n’assistez pas à une représentation, promenez-vous dans les magnifiques salles et écoutez les légendes du théâtre racontées par un guide professionnel. Voici un lien vers une visite de La Fenice.

Voir une collection de peintures du 20e siècle

Découvrez les chefs-d’œuvre de la collection Peggy Guggenheim – Kandinsky, Malevich, Warhol, Chagall, Picasso, Pollock et Dali. Prévoyez un minimum de 45 à 60 minutes pour voir les principales expositions, ou plus si vous souhaitez vous attarder sur des peintures individuelles.

Le prix du billet en 2024 est de 16 euros. Sans file d’attente et avec une admission garantie même si le billet est acheté à la dernière minute, il est légèrement plus cher – 18,5 euros (vous pouvez l’acheter en cliquant sur ce lien). 

Visite du cimetière vénitien

Oui, cela semble un peu étrange, mais c’est l’endroit le plus vert et le plus calme de la ville, où vous pouvez reposer votre âme parmi les arbres et regarder les belles pierres tombales.

Le cimetière se trouve sur une île séparée, San Michele. Il est plus pratique de l'atteindre avec cette excursion. Avez-vous déjà vu les morts embarqués sur des bateaux pour leur dernier voyage ? C’est la réalité vénitienne.

Que faut-il essayer à Venise ?

Essayez les plats traditionnels vénitiens tels que les Sarde in Saor (sardines aigre-douces avec des oignons, des raisins secs et des pignons de pin) ou le Risi e Bisi (riz aux petits pois). Et ne manquez pas de siroter au moins un vin local dans un bacaro, un bar vénitien typique.

L’un des plats à ne pas manquer à Venise sont les « cicchetti », petits sandwichs garnis, généralement servis dans les bars et les tavernes. Les garnitures les plus populaires sont les fruits de mer frits, la viande séchée, la polenta aux fruits de mer et la baccala mantecato (morue à la crème). 

Et, bien sûr, tous les restaurants proposent des pizzas et des pâtes, ce qui n’est pas habituel dans la région. Elles ne sont pas aussi délicieuses qu’à Naples et sont nettement plus chères.

Venise va-t-elle finir sous l’eau ?

En 2024, Venise n’a toujours pas fini sous l’eau. Cependant, ces dernières années, les inondations ont été fréquentes. Selon les sombres prévisions des scientifiques, en raison du réchauffement climatique et du compactage des sols, Venise s’enfoncera d’ici la fin du siècle.

Il existe des études encore plus pessimistes, selon lesquelles il sera impossible de vivre à Venise en 2028.

Cependant, ces prévisions sont basées sur le fait que la situation environnementale ne changera pas et que le gouvernement italien ne prendra aucune mesure pour protéger Venise. Les scientifiques optimistes prévoient, par exemple, de construire des digues.

Les prédictions sont donc des prédictions, mais vous êtes sûr de visiter cette belle ville avant qu’elle ne soit engloutie.

Venise sent-elle mauvais ?

Un mythe dit qu’il n’y a pas de système d’égouts à Venise, et toutes sortes de déchets sont déversés dans les canaux, ce qui rend la ville d’une puanteur épouvantable et insupportable. C’est un mensonge flagrant.

  • Tout d’abord, Venise dispose depuis longtemps d’un système d’égouts, même s’il est assez spécifique.
  • Deuxièmement, les rues de Venise sont nettoyées pratiquement du matin au soir. En effet, le flux de touristes est énorme, et les poubelles pour tous ne suffisent tout simplement pas.

Oui, au Moyen Âge, la ville dégageait une odeur nauséabonde. Mais en 2024, Venise sent vraiment bon ! Elle sent la mer, les huîtres, la pizza et la glycine (si vous voyagez au printemps, bien sûr).

D’ailleurs, l’eau de Venise est potable. Ici, vous pouvez boire au robinet en toute sécurité ! En revanche, il ne faut pas se baigner dans les canaux, sous peine de devoir payer une lourde amende de plusieurs milliers d’euros. 

Si vous avez encore des questions, laissez-les dans les commentaires.

Nous sommes sûrs que Venise vous plaira en 2024 !

Bon voyage !